Avec "Down The Road", C2C invente l'harmonica "scratché"

Depuis plus d'un an, ils font la "Une" de la presse spécialisée, le tour de France des plus grands festivals et le bonheur des radios avec "Down The Road", un morceau de "breakbeat" dans lequel les quatre DJ's du collectif nantais C2C inventent l'harmonica "scratché". La pièce cartonne depuis plusieurs mois sur les plateformes de téléchargement, au point de se classer parmi les meilleures ventes d'iTunes.



 Petite merveille - Au hasard de mes pérégrinations sur la toile, je suis tombé l'autre soir sur une petite merveille que certains d'entre vous connaissent peut-être déjà mais qu'i m'était totalement inconnue. Il s'agit de "Down The Road", un morceau de "breakbeat" de l'album éponyme (photo ci-contre) publié l'an dernier sous le label "On And On" (distribution Universal) par un groupe nantais, "Coupdecross" ou C2C. Formé par les DJs Greem et 20Syl, du duo jazz-rap "Hocus Pocus", et les DJs Atom et Pfel, du groupe électro hip-hop "Beat Torrent", le collectif est considéré comme l'une des meilleures équipes de "platinistes" au monde. Voilà ce que cela donne sous les doigts boudinés de nos petits Bretons, dans la vidéo "officielle" du groupe réalisée par Thomas Tyman, directeur du site web communautaire Viméo, avec dans le rôle du "skateboardeur" néo-hippie Richie Jackson, l'un des spécialistes mondiaux de la petite planche à roulettes:

video


Quatre Mousquetaires nantais - Mais qui donc sont les quatre Mousquetaires trentenaires de C2C? Guillaume Jaulin (DJ Greem), Sylvain Richard (DJ 20Syl), Thomas Le Vexier (DJ Atom) et Pierre Forestier (DJ Pfel), qui s'étaient rencontrés au lycée à Nantes, créent leur collectif en 1998. Leur nom, "Coupdecross" fait référence au "crossfader", un élément central de la double platine des DJ's. Cinq ans plus tard, en 2003ces fans des "Beastie Boys" et du "skateboard" sont champions du monde par équipe du Disco Mix Club (DMC), organisation internationale de DJ's créée en 1983 et connue pour son championnat international de DJs hip-hop. 2004, 2005, 2006: nos p'tits Français conservent leur titre, s'adjugeant même en 2006 celui de l'International Turntable Federation (ITF), l'organisation concurrente. Désormais assis sur le toit du monde, il lancent, par groupes de deux, des projets parallèles. Ils parcourent l'Hexagone dans tous les sens, multiplient les "lives" devant des salles de plus en plus conquises et, surtout, de plus en plus bondées. Voici nos gaillards lors de leur passage au concours 2005 du DMC. Ecoutez-bien: à 4'26", ils "scratchent" (déjà) du blues et de l'harmo en modifiant manuellement d'avant en arrière la vitesse d'un vinyle sous la tête de lecture d'une platine tourne-disques pour "moduler" la piste enregistrée.

video

Numéro un grâce à la pube - Début 2012, la phalange sort son premier album, "Tetra", où des sons électrons se mêlent à des "riffs" de guitare et des glissements de vinyles sous les platines. Le "single" se classe immédiatement dans les hit-parades français, belge, suisse et néerlandais. Et devient rapidement N°1 dans l'Hexagone grâce notamment à la publicité: le navigateur internet Google Chrome l'utilise comme fond sonore, le fabricant de vernis à ongles le retient pour sa campagne "Instinct of Color" tout comme le limonadier américain Dr Pepper. La "track" devient par la suite le générique de l'émission de télévision "Grand Public" (France 2) et de la rubrique "Minute Pop" du "Petit Journal" (Canal Plus). En octobre, "Taratata", l'émission musicale de France 2 (aujourd'hui défunte) lui fait un triomphe (la vidéo, c'est ici). 


L'harmoniciste, c'est qui? - Lorsqu'on attentivement la pièce, l'on est immédiatement frappé par la piste d'harmonica qui, bien que délivrant des "plans" assez convenus, relève pourtant toute la sauce faite de hip-hop, d'électro, de house, de soul, de bluegrass, de jazz et, donc, de blues. Qui la joue? Il s'agit d'un autre Nantais, Kevin Doublé, qui fut en 2004 la révélation du festival Harmonica sur Cher de Saint-Aignan et qui a depuis quelque peu disparu du radar après s'être fait remarquer dans les années 2000 avec le groupe "Scratch My Back" (vainqueur du Tremplin Jazz de Vannes en 2000 et du Tremplin de Blues sur Seine en 2002) puis avec la "Swing Society". Autodidacte, Doublé est servi par un "feeling" exceptionnel et une voix chaude et enveloppante inspirée de Jimmy Witherspoon, Joe Williams et Eddie "Cleanhead" Vinson. Son premier opus "Blues In The Morning" a reçu en 2005 le prix de la "Découverte de l'année". Le voici  dans une vidéo datant de 2011 au Ferrailleur de Nantes avec Arnaud Fradin à la guitare et Laurence Le Baccon au chant.
video