L'harmonica selon Joe Filisko (2/6)

4) Relaxation et respiration:
Restez relâché et respirez à travers votre harmonica. Pensez "inspirer et expirer" plutôt que "souffler et aspirer". Travaillez et développez une imitation de train avec deux inspirations et deux expirations répétées de plus en plus rapidement: c'est ce que vous pouvez faire de mieux pour apprendre à contrôler votre souffle...


5) "Tongue blocking":
Utilisez le "tongue blocking" comme votre embouchure par défaut. Cette embouchure est essentielle pour obtenir la plupart et les plus "gros" sons de l'instrument. L'utilisation du "tongue blocking" vous servira en outre à combattre le fameux "réflexe pharyngé" ou "réflexe nauséeux" provoqué chez certains par une stimulation inhabituelle du fond de la gorge.



6) Altérations:
Les altérations sont probablement les sons les plus expressifs pouvant être tirés d'un harmonica. Mais altérer ne veut pas nécessairement dire "jouer blues". La plupart des altérations nécessitent la maîtrise de techniques avancées. Attention: si ces techniques ne sont pas maîtrisées correctement, il peut en résulter l'acquisition de "mauvaises habitudes" de jeu dont il sera difficile de se débarrasser par la suite. Si vous ne jouez pas mélodiquement sur l'intrument sans faire d'altérations, vous n'êtes probablement pas prêt à travailler les altérations. L'acquisition de ces techniques peut prendre une dizaine d'années voire davantage.

(Copyright: Joe Filisko 2010)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire