Gary Primich: l'harmoniciste des harmonicistes...


Il fut l'harmoniciste des harmonicistes, celui dont on disait qu'il ouvrait, pour d'autres, de nouveaux chemins à l'instrument. Gary Primich est parti il a trois ans alors qu'à seulement 49 ans, il apparaissait comme étant au sommet de son art. Peu de musiciens auront été, comme lui, autant respecté par leurs pairs.

Garry Primich (20 avril 1958 - 23 sept. 2007)
Ses complices - Primich a enregistré neuf albums en nom propre. Mais il a également travaillé avec John "Juke" Logan, Marcia Ball, Ruthie Foster, Mike Morgan & The Crawl, Nick Curran, Omar & The Howlers, Doyle Bramhall et Jimmie Vaughan, Johnny Littlejohn, Sunnyland Slim, Byther Smith et "Big" Walter "Shakey" Horton.
Sa vie, son oeuvre - Gary Primich a toujours voulu être harmoniciste: « Dès les premières notes que j'ai jouées petit garçon sur l'instrument, j'ai su que je voulais être musicien », a-t-il confié peu avant sa tragique disparition, le 23 septembre à Austin (Texas) d'une surdose d'héroïne. Naissance à Chicago (Illinois) le 20 avril 1958, adolescence à Gary (Indiana), baccalauréat à l'université de l'Indiana: après un parcours scolaire classique, Primich s'installe à Austin où, en 1987, il fonde les "Mannish Boys" avec le guitariste Jimmy Carl Black. Le groupe enregistre "A L'il Dab'll Do Ya" sur le label Amazing Records. Au départ de Black, Primich sort un deuxième album avec cette formation, "Satellite Rock". Puis en 1991, il sort son premier album éponyme avant de publier "My Pleasure", "Travelin' Mood" (1994) et, surtout, "Mr. Freeze" (1995). Ce dernier opus est retenu parmi les 20 meilleurs CD de blues des années 90 par la presse de Chicago. Primich travaille d'arrache-pied et assure près de 250 concerts par an. En 2000, il signe chez "Texas Music Group" et sort "Dog House Music" (2002) puis "Ridin' the Darkhorse" (2006). Oublié dans ses biographies: Primich a publié en 1985 une méthode "Harmonica: The Blues And Beyond" et a participé, en 1999, à San José (Californie) à un concert avec Howard Levy, Magic Dick (J. Geils Band), Gary Smith, Lee Oskar, Jerry Portnoy et Andy Santana. Au matin du 23 septembre 2007, Primich est retrouvé chez lui, une aiguille dans le bras...
Ecoute conseillée - Publié en 1995, "Mr Freeze" est son grand-oeuvre. En voici quelques extraits:


Visionnage conseillé - Parmi les nombreuses vidéos de Primich disponibles sur YouTube, j'ai retenu celles-ci. La première, mise en ligne par son frère John, propose un magnifique solo en 3è position. Et regardez bien qui accompagne notre homme. Il s'agit de Shawn Starski et de Todd "Buckweed" Edmonds, respectivement guitariste et bassiste de "New Blood", l'ancien groupe de Jason Ricci. La seconde vidéo a été enregistrée un mois avant la disparition de Primich et publiée sur le site de David Barrett. Primich y évoque notamment ses influences musicales.

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire