Rhythm Willie: un jeu nourri au jazz, d'Armstrong à Gershwin

C'est sans doute l'un des harmonicistes les moins connus de la période dite "pre-war", c'est-à-dire antérieure à la 2è Guerre mondiale. La seule photo et  les quelques enregistrements connus de lui ont cependant suffi à former la légende de Rythm Willie, instrumentiste dont le jeu, nourri au jazz, a été influencé par les musiques de Louis Armstrong et de George Gershwin. Rhythm Willie s'est fait une spécialité du jeu en 1ère et 4è positions. Ses plans dans la 3è octave n'ont été que rarement égalés depuis, tant ils sont originaux et techniquement irréprochables...

William Hood, alias Rhythm Willie (1909 ? - 1954)

Ses complices - Peu d'informations discographiques et biographiques fiables sont disponibles pour William Hood connu sous le sobriquet de "Rhythm Willie, The Harmonica Wizard". Il est établi qu'il enregistra deux sesssions sous son nom en 1940 et 1950. Il est également à peu près certain qu'il figure, sous le nom de Lee McCoy, sur les galettes des pianistes Lee Brown et Peetie Wheatstraw.

Sa vie, son oeuvre - Rhythm Willie, de son vrai nom William Hood, fait surface à la fin des années 30 à Chicago (Illinois) où ce pianiste-harmoniciste se produit régulièrement, particulièrement au Club DeLisa, l'un des plus prestigieux de la "Windy City". Selon Scott Dirks, l'un des biographes de Little Walter qui lui a consacré un papier exhaustif dans le n° 127 de la revue britannique spécialisée "Blues and Rhythm" (mars1998), "le jeu de Rythm Willie s'est rapidement caractérisé par une utilisation de la 3è octave en 1ère position, avec une virtuosité que même Jimmy Reed n'est pas parvenu à atteindre". D'après les archives du syndicat des musiciens de Chicago, Rhythm Willie a joué régulièrement dans deux clubs de la ville: le "Brass Rail" en 1952 puis la "Hollywood Show Lounge" à partir de mars 1953. Malheureusement, notre homme était non seulement un virtuose de l'harmonica mais aussi de la dive bouteille, de sorte qu'il disparut prématurément en 1954 à l'âge de seulement 45 ans.

Ecoute conseillée - "Rhythm Willie and His Gang" enregistré le 10 octobre 1940 pour le label Okeh; "I've Got Rhythm", un "standard" de George Gershwin (UB50-1063) et "Wailing Willie" (UB50-1062), une version du classique swing "C-Jam Blues", enregistrés en septembre 1950 pour le label Premium.

Deux exemples du jeu de Rhythm Willie - Le premier, "Breathtakin' Blues", est un blues joué en 4è position sur un harmonica en Si bémol dont vous devriez reconnaître la mélodie. Le second, "I've Got Rythm", joué ici sur un harmonica en Do en 1ère position, ne devrait pas davantage être inconnu à vos oreilles:







Aucun commentaire:

Publier un commentaire