"Lonesome" Dave Ferguson, le frérot de "Son of Dave"

"Son of Dave" (SOD) a un frère  et il s'appelle "Lonesome" Dave (sic!)  Ferguson. Cet harmoniciste sud-africain  de  39 ans se revendique de la même musique faite de rythm'n blues, de beat box, de hip hop et d'électronique qui fait le succès de SOD. Peu connu du grand public en Europe, Ferguson s'est forgé un son où le pathos de la guitare "slide" le dispute à  l'angoisse de l'harmonica, le tout doublé d'un "groove" à faire danser un cimetière. Grand voyageur, il vit actuellement à Savone (Italie) et devrait tourner en Europe cet été.
Millefeuille musical - "C'est mon pote Benjamin Darvill, ancien membre des +Crash Test Dummies+ et aujourd'hui mieux connu sous le sobriquet de Son of Dave, qui m'a initié aux +loops+ (boucles sonores) alors que je vivais à Londres dans les années 2000", a expliqué Ferguson dans un interview donnée récemment au téléphone au Lover bleu. "L'idée consiste à enregistrer une courte phrase musicale et à y superposer d'autres pour construire une base rythmique sur laquelle on peut improviser. Ce millefeuille musical constitué, tout peut arriver: chanter un peu, jouer un peu, une strophe, un refrain, un solo, merci beaucoup et bonne nuit!". Comment ça sonne ? En voici un exemple dans la vidéo ci-dessous. La pièce s'intitule "Last train gone" et a été enregistrée en mai dans un club de Milan (Italie):


video   

Quels effets ? - "Pour les lignes de +drum beat+, j'utilise ma voix que je fais passer par une pédale Boss RC-2 Loop Station avec laquelle je superpose les couches du +groove+. Pour les lignes de basse, je me sers de mon harmonica et d'une pédale d'octave Danelectro. J'ai également un +delay+, un +chorus+ et une pédale Lone Wolf, la +Harp Attack+. Pour certains +plans+ rythmiques, j'ai des harmos accordés en mineur tandis que pour les soli, je joue des Seydel 1847".


video

Sa vie, son oeuvre - Dave Ferguson commence à jouer de l'harmonica à 17 ans en explorant le blues, le rockabilly et la country dans des groupes au Cap, sa ville natale. Il enregistre "Vuur en Vlam", une galette primée de ValiantSwart et d'Ollie Viljoen. On l'entend également sur "CountryGirl", un opus remarqué de Cheree. Il écrit le thème du générique d' »Innocent Times », une mini-série de M-Net TV, chaîne de télévision filiale de MTV diffusée sur l'internet. En 1995, il quitte l'Afrique du Sud pour s'installer d'abord à Nashville (Tennessee) puis à Londres où il passe douze ans. Là, il travaille avec Sophia, The Arlenes, Emily Barker, Hucklebuck, John Townes Van Sandt, The Ian Siegel Band (où il remplace Lee Sankey), King Deluxe, Alva Skully, the London StreetBlues Band et le Dave Clarke's Blues of Cain. En 2003, il est recruté par Mickey Harte, candidat de l'Irlande au concours Eurovision de la chanson avec « We've got the world ». La galette, où il joue sur un titre, finira double album de platine (150.000 exemplaires vendus). Revenu dans la capitale britannique, il rencontre Benjamin Darvill (Son of Dave) avec lequel il développe ce qu'il appelle du « blues transe et country dub ». En 2010, il s'installe en Italie.
Contacts:
Sa devise - "Je me suis fait tout seul et je tiens à le rester"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire