Lorsque l'harmo file le train aux locomotives à vapeur...

Depuis leurs origines, train et harmonica ont toujours fait la route ensemble et il n'est pas d'autre exemple où un moyen de transport soit aussi étroitement associé à un instrument de musique. Qu'un modeste diatonique puisse reproduire le grondement furieux d'un express lancé à toute vitesse a, en effet, de quoi impressionner! "La construction spécifique (aspiré/soufflé) de notre instrument, les effets de gorge, de mâchoire, de langue et de mains sont particulièrement adaptés à l'évocation du halètement des locomotives à vapeur, du rythme des boggies sur les rails et du hululement lointain du +Panama Limited+ ou du +Wabash Cannonball+", fait à juste titre remarquer Jean-Jacques Milteau dans un papier écrit il y a une dizaine d'années. Voici donc quelques-unes des grandes imitations de train à l'harmonica...


DeFord Baileyque je vous avais présenté ici en mai 2011, est sans doute l'harmoniciste ayant réussi les imitations de train les plus saisissantes. Voici une version de son "Pan-American Blues" enregistré en 1927 et disponible sur l'album "Harmonica Blues 1927/1941" sur le label Fremeaux n°FA040 (A1). Pour ceux qui voudraient s'y essayer, le morceau est joué sur un harmo en La, sans altération et entièrement en "tongue blocking". Une tablature de Joe Filisko, se trouve ici.



Sonny Terry, dont ce sera le 24 octobre le 100è anniversaire de la naissance, nous a également laissé de superbes imitations de train. Celle que j'ai retenue ici s'intitule "Train Whistle Blues" qui, par la suite, deviendra "Locomotive Blues". Elle a été enregistrée en décembre 1938 et figure sous le n° 417-M sur le label Columbia. Elle est également disponible sur le label Document, n° DOCD-5230. Harmonica en Si bémol, 1ère position.



Isaiah Ross, alias Doctor Ross, a livré sur son opus "Call The Doctor" publié en 1965 sur le label Testament (n° TCD5009) un "Freight Train" qui mérite de figurer dans toutes les bonnes discothèques. Je vous propose ici une version enregistrée en 1982 au Smithsonian Folklife Festival de Washington par le célèbre folkloriste Alan Lomax. Notre bon docteur fait faire la course à deux trains, l'un de passagers, l'autre de marchandises Harmonica en Si bémol, 2è position.



Encore plus près de nous, Joe Filisko et son complice Eric Noden, ont fait d'une imitation de train le titre de leur dernier CD, "IC Special", une locomotive à vapeur qui reliait dans les années 50 Chicago (Illinois) à La Nouvelle-Orléans (Louisiane). Joe, qui joue en Si et en 2è position, s'est notamment inspiré de Lonnie Glosson et Salty Holmes pour cette imitation enregistrée en novembre 2010 au Legendary Jazz Club de Zagreb (Croatie).



En 1982, Jeffrey Carp enregistre pour Muddy Waters "All aboard", une imitation de train --orchestrée-- où il joue un chromatique en Do en 3è position avec, au diatonique, Paul Butterfield (Sol, 3è). La pièce ouvre l'album "Father and Sons" où Waters reçoit l'hommage filial de Clapton et consorts auxquels il aura fait découvrir le blues. Quelques mois plus tard, Carp, qui a également travaillé avec Earl Hooker, Lightnin' Hopkins et Howlin' Wolf, disparait à la suite d'une overdose.


(A suivre...)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire