Avec Beefhart, l'harmonica perd un capitaine...

L'harmonica a perdu un capitaine: Don Van Vliet, alias "Captain Beefhart", est décédé d'une sclérose en plaques le 17 décembre, à l'âge de 69 ans, dans un hôpital californien.


Compagnon de route du compositeur, guitariste, chanteur et parolier américain Frank Zappa, Captain Beefhart aura été, dans les années 60 et 70, l'une des plus étonnantes voix du blues et du rock. Rauque et puissante, elle avait puisé dans le blues une musique faite de rythmes contrariés et de décalages.
Génie pour certains, imposteur pour d'autres, Don Vliet (il se donnera la particule "Van" à la fin des années 50 et prendra son sobriquet en 1965) avait monté le "Magic Band", son premier groupe, dans les années 60 et ses premiers enregistrements relèvent du blues et du rock avec des éléments de free jazz et des parties qui semblent enregistrées. "Safe As Milk" (1967) et "Strictly Personal" (1968) restent les témoins de cette première période où le Captain n'hésite pas à souffler dans un harmo.
En juin 1969, il avait publié son grand'oeuvre, "Trout Mask Replica", un double album produit par Zappa et qui, traversé par le bruit et la fureur, deviendra rapidement "culte" quoique trop long et bavard. En 1970, ce fut "Lick My Decals Off, Baby" puis en 1972, "The Spotlight Kid" et "Clear Spot", des galettes bien plus intéressantes où sa voix est à sa pleine expressivité. Le voici, filmé en 1968, avec le Magic Band sur la plage de Cannes (Alpes Maritimes). Repose en paix, Captain...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire