Toujours plus beaux, toujours plus grands, les harmonicas XXL

L'harmonica, un instrument que l'on peut trimballer facilement dans sa poche... Vraiment?

L'un des grands avantages de l'harmonica sur les autres instruments, c'est assuremment sa taille. Il se glisse facilement dans une poche, se porte sans encombre à la ceinture ou sait se faire discret dans un sac, même rempli à ras-bord. Il y a cependant quelques notables exceptions que je vais entreprendre de vous présenter ici. Ainsi le monstre que vous apercevez ci-contre: 120 centimètres de long, 40 de large, il a été montré en 1937 au Salon de la musique de Paris. En y regardant de plus près, l'on s'aperçoit qu'il s'agit d'une superstructure dans laquelle ont été imbriqués six harmos plus petits. La pube d'où cette photo a été tirée précise que notre ogre dispose de "120 notes". Un rapide calcul me fait donc affirmer qu'il pourrait s'agir de six harmos diatoniques. Mais je peux me tromper...


Non moins intéressant est ce grand escogriffe sur lequel je n'ai aucun renseignement. Nos deux charmantes instrumentistes semblent être au sommet de leur art tant leur posture est altière et assurée. L'instrument ressemble à ces harmonicas d'accords (d'accompagnement, d'orchestre) qui prospéraient dans les trios du début du siècle, tel celui des Harmonicats de Jerry Murad. Mais ce modèle me semble être de taille XXXL. Si vous avez des renseignements...




Là, il s'agit du "plus grand harmonica au monde" (présumément!) qui a été présenté en 1949 à Détroit (Michigan). En tout, l'instrument disposait de 385 trous donnant une palette musicale de 770 notes. Pas moins de sept harmonicistes étaient apparemment nécessaires pour faire sonner ce boa sous la direction d'un "Kappelmeister" ventru.
Info qui n'a rien à voir: selon le livre Guiness des records, la performance la plus longue de notre instrument (24 heures de jeu d'affilée) a été réalisée le 1er mars 2009 par Bonny B dans son club de Fribourg (Suisse).

Les fans de Jean-Jacques Milteau reconnaîtront facilement cet éléphant: il fait en effet la pochette d'"Inspiration" n°2, le deuxième CD de 22 enregistrements d'harmonicistes célèbres (ou obscurs) sélectionnnés par notre JJ national (pube gratuite...). Pour ceux qui auraient  la vue basse: le baobab que notre animal  serre affectueusement dans sa trompe est l'un des premiers modèles de Marine Band fabriqués par Hohner.

Et pour terminer, un document véritablement exceptionnel que j'ai réussi à me procurer au terme de manoeuvres parfois inavouables. Voici, en exclusivité mondiale pour toi cher lecteur, Jason Ricci en train de jouer "live" du plus grand harmonica au monde...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire